* Hello, my friends! welcome to letra e fel! If you like this space, please share it with your friends.
* Dzień dobry, drogi czytelniku, witaj w blogu Letra e Fel! Dziękujemy za wizytę. Jeśli nasz blog ci sie spodobał, poleć go swoim znajomym.
*!Hola! , amigo lector. Sea bienvenido y si le gustó mi blog, recoméndelo a sus amigos!
*Cher lecteur, soyez le bienvenu! Veuillez conseiller notre blog à vos amis si vous l'avez aimé. Merci beaucoup!

28/07/2015

Dionysos (Renata Bomfim)

                               À Rubén Darío, In Memoriam

Dans la sacrée forêt
les instincts bourgeonnent.
Chaque plante, chaque animal, l'air,
tout vit, tout parle.
Du vert ils surgissent
serpentantes secousses,
murmures,
rires…

C'est la nymphe que du dieu majestueux
boit le vin.
Elle se transforme dans la propre coupe
débordant de désirs.
Dionisio, perturbé, la désoriente
en la traînant, occulte, par le pâturage,
pour qu'elle s'ouvre, osée et parfumée.

Elle cède à sa sollicitude se soumettant.
Son corps maintenant se fond entre les âpres mains.
C'est une gazelle. Inhumaine,
sa lance la pénètre.
Déclenchée, elle veut plus…
Maintenant les dents du dieu lacèrent la chair
en marquant empreintes dessinées
par les cornes resplendissantes.

La nymphe s'élève entre râles,
la forêt compose une symphonie 
de gémissements heureux.
Extasiés, communient satisfaits.
Elle adore au dieu païen
seigneur des êtres de ce royaume.
Après, il repose en rappelant l'idylle,
jusqu'à ce que la nuit la couvre
avec son manteau d'argent.




(Tradução de Pedro Sevylla de Juana)

Nenhum comentário: